C’est quoi UML ?

1. Le diagramme de cas d’utilisation (DCU)

  • Spécifications des besoins utilisateurs 
  • Description de l’activité du système vue par les utilisateurs
  • Interaction utilisateurs – systèmes 
  • Fonctionnalités nécessaires aux utilisateurs 
  • 4 éléments importants :
    • Système : futur système informatique 
    • Acteur : utilisateur externe (individu ou autre système)
    • Cas : fonction assurée par le système 
    • Relation : acteur-cas ou inter-cas
      • inclusion : vers des cases qui sont des nécessités préalables (décomposition)
      • extension : vers des cases qui sont des options
  • Ne pas oublier le use case « gestion des données » sur le DCU (l’acteur est en général un administratif). Il rassemblera tous les traitements CRUD qui seront réalisés par les informaticiens afin de prévoir l’ajout, la mise à jour, la suppression des différentes entités du système. 

2. Les diagrammes séquences système (DSS)

  • Illustration d’un cas d’utilisation
  • Elaboration du dialogue homme-machine ou machine machine 
  • Echange d’informations : évènements, questions, réponses, paramètres 
  • Possibilité de mise en oeuvre avec un générateur d’interfaces 
  • Il faut créer et commencer à remplir le dictionnaire de données !
  • Accompagner un DSS d’une interface, pour simplifier les messages échangés sur le diagramme !
  • Ne pas oublier les scénarios alternatifs sur les DSS s’ils existent (on est dispensé des scénarios d’erreur)
  • Rester simple et cohérent sur les interfaces au niveau de la structure (il faut qu’elles soient harmonisées)

3. Le diagramme de classes (DCL)

  • Représentation de la structure statique du système : objets, classes et relations
  • Un objet = description d’une entité du monde réel : valeur + comportement 
    • Instance d’une classe !
  • Une classe = regroupe les objets de même type = une structure + des opérations 
  • Relations d’association : 
    • Lien sémantique entre classes d’objets 
    • Bidirectionnel (indépendant du mode d’implantation)
  • Cardinalités : 0…1, 1…1, x….y, 0…*, 1…*
  • Agrégation / Composition : suppression voiture implique suppression du moteur associé 
  • Disjoint / Non disjoint
Etre-vivants avec les êtres-humains et les animaux
=> Il n’y a pas d’être-humain-animal
Non disjoint : Personnes avec les enseignants et les étudiants
=> Il peut y avoir des enseignants qui sont étudiants

4. Les diagrammes d’état-transition (DET)

5. Les diagrammes de séquence étendu (DSE)

Dans les DSE, ne pas oublier de représenter l’interface (quand il s’agit d’un traitement avec interaction user)

6. Dictionnaires de données

NOMLIBELLETYPER & C
BudgetLe budget d’un projet (en €)Réel>0
DateFinDate de fin d’un projetDate>=DateDébut
EprojetsChercheurL’écran qui permet d’afficher les projets d’un chercheurStructureNom, matricule, prénom tél, noProjet, Intitulé, budget, Dates de début et de fin
ListeLibreLa liste des chercheurs non occupés à la date du jourStructure 
PrénomPrénom du personnel de laboTexte 
RôleRôle d’un chercheur dans un projetEnumération(Analyste, Architecte, Concepteur, Programmeur)

7. Vérification

En réalisant vos modèles UML, de nouvelles idées peuvent vous venir en tête. Dans ce cas, pensez à vérifier tous vos précédents modèles pour vous assurer qu’ils sont cohérents.

Leave a Comment